Étant donné l'égocentritude excessive de cette page, je me permets d'en remettre une couche. Je m'en fous.
En parlant d'excès j'ai rêvé cette nuit d'un truc relativement terrible. Je vieillissais. Tant, tellement qu'à 36 ans j'avais des rhumatismes et le type qui m'accompagnait me disait que c'était la faute aux orties électrifiées (ou un autre truc du même acabit) que j'avais ingurgitées plus tôt.
Le seul remède consistait à traverser un genre de marécage brumeux en répétant des synonymes du mot "exagéré". Je me retrouvais donc en tenue de plongée à barboter dans la bouillasse en psalmodiant des "insensé, excessif, grand, démesuré, hyperbolique, astronomique, immodéré, fabuleux,.."
Pour finir par me retrouver devant un mur blanc recouvert de choses roses (des fleurs, très probablement)  et que Zoé s'amène, hilare,  et me dise que c'était finalement une très bonne blague fourrée (oui je suis désolée de ton intervention ici).

Je sais aussi que vous vous en tamponnez. Très bien.

Dans un autre registre, pensez vous qu'il soit très raisonnable d'attendre sagement qu'on sonne à ma porte avec le Préféré dans un emballage cadeau, sachant qu'il ne me reste plus que 9 mois à passer ici avant de ne plus jamais avoir l'occasion ?

non_romantic
Moi non.